Le mythe de l’amour au temps des écrans

L’amour tel qu’on le connait au 21e siècle, c’est-à-dire l’amour romantique, a pour origine la renaissance et les troubadours qui chantaient leurs sentiments dans les places et les cour de châteaux et à la cour des rois. En ces temps-là, l’amour se trémoussait dans les buissons et les recoins de corridors des espaces royaux.

stock-photo-love-human-hand-heart-valentines-day-balloons-ballooning-hearts-lovely-reds-fd6ab61e-d1f0-4195-b472-cf86d8a6cede

Aujourd’hui, du bout de ses doigts et de ses nombreux écrans, on feuillette un catalogue de photos et de descriptions. Grâce à un algorithme savant, une pré-sélection d’un certain nombre de partenaires compatibles, prometteurs et prometteuses permet aux utilisateurs des Tinder, Elite ou Plenty of fish de rêver le temps de la recherche et des premiers échanges de courriels et de discussion dans un fil Facebook ou même LinkedIn.

Tout autre espace de recrutement dans le but de faire LA rencontre EXTRAordinaire qui bouleversera notre quotidien et générera les hormones de l’amour semble inexistant. Les rencontres de l’amour dans les bars ou les sorties au café ou fêtes entre amiEs ont dit adieu aux rencontres réelles et concrètes. Désormais, l’écran et l’image proposent les premières approches et l’on sait, apparemment, au bout de quelques minutes, que tel mot écrit ou erreur de la posture dans la photo signifie un rejet d’un amour potentiel. Pourquoi se priver de regarder l’ensemble du catalogue? Trouver la personne idéale demeure l’objectif final puisque ce sera celle avec qui l’on passera le reste de sa vie!

Pourtant, l’amour est un mythe qui  nous rentre dedans chaque fois qu’une séparation amoureuse a lieu, qu’un enfant voit son père quitter sa mère ou vice-versa, qu’on perd son animal favori ou qu’un membre de la famille ou un ami meurt pour traverser de l’autre côté du fleuve Styx. Il faut recommencer à chercher et ne pas perdre espoir de trouver cette âme jumelle ou sœur qui jonglera à nouveau avec le cœur, entre la réalité et l’illusoire.

Ainsi, « L’amour est enfant de bohème qui n’a jamais perdu l’espoir ».

La Callas l’a bien assez chanté (Carmen), l’amour est enfant de bohème, sans lois, rebelle dont il faut apprendre à se garder! Sur ce je vous laisser avec le lyric complet de cette sublime chanson à fredonner à votre amoureux et amoureuse de temps en temps pour lui rappeler que rien ne dure qui ne soit alimenté! Joyeuse Saint-Valentin!

Carmen

L’amour est un oiseau rebelle
Que nul ne peut apprivoiser
Et c’est bien en vain qu’on l’appelle
C’est lui qu’on vient de nous refuser

Rien n’y fait, menaces ou prières
L’un parle bien, l’autre se tait
Et c’est l’autre que je préfère
Il n’a rien dit mais il me plaît

L’amour, l’amour, l’amour, l’amour
L’amour est enfant de bohème
Il n’a jamais jamais connu de lois
Si tu ne m’aimes pas je t’aime
Si je t’aime prend garde à toi
Si tu ne m’aimes pas
Si tu ne m’aimes pas je t’aime
Mais si je t’aime, si je t’aime
Prends garde à toi

L’oiseau que tu croyais surprendre
Battit de l’aile et s’envola
L’amour est loin, tu peux l’attendre
Tu ne l’attends plus, il est là

Tout autour de toi, vite, vite
Il vient, s’en va puis il revient
Tu crois le tenir, il t’évite
Tu crois l’éviter, il te tient

L’amour, l’amour, l’amour, l’amour
L’amour est enfant de bohème
Il n’a jamais jamais connu de lois
Si tu ne m’aimes pas je t’aime
Si je t’aime prend garde à toi
Si tu ne m’aimes pas
Si tu ne m’aimes pas je t’aime
Mais si je t’aime, si je t’aime
Prends garde à toi

Publicités