MAMAN CHÉRIE JE T’AIME!

Par Antoinette Rehema Uwimana
étudiante,
programme d’Initiation aux arts et à la créativité
Collège La Cité, Ottawa, 2019

 

Ma Mignonne maman Mimi

Méritante mère, mouvementée

Multiples manières merveilleuses

Maman chérie, je t’aime!

 

Long trajet maman mignonne

Dans ton ventre étant tranquille

Protégée sans perturbation

Maman chérie, je t’aime!

Le jour J, maman mignonne

Me portant tendrement

Me nourrissant de ta poitrine

Maman chérie, je t’aime!

Grandissant sur tes genoux

Supportant, acceptant mes angoisses

Résistante aux souffrances et

Traversant toutes les épreuves

Maman chérie, je t’aime!

Partant soudainement

Dur de le supporter

Sans toi la solitude

Sans toi le désert

Maman chérie, tu me manques!

Naturellement, inoubliable

Ineffaçable et introuvable

Mémorable, Glorieuse

Marquante, Irremplaçable

Maman chérie, tu me manques!

Me voici mature

Ta nature m’a suivis.

Gagner et prospérer,

Progresser et développer,

Maman chérie, ta nature m’a suivis!

Ambitieuse et recherchée,

Courageuse et battante,

Gentille et intelligente,

Maman chérie, ta nature m’a suivis!

Pas de soucis

Soit fière de ta fille

Tranquillise-toi dans ton repos car

Ta nature l’a suivis!

Antoinette Rehema

Étudiante en initiation aux arts et à la créativité.

Les si mangent les ‘rais

par ©Xavier St-Jean
étudiant en technologie de l’architecture, 2018
J’aurais aimé naitre dans la classe moyenne,

Mais je suis né avec moyennement d’classe,

J’aurais aimé être premier de classe…

Jamais deuxième toujours le chef jamais second…

Heum…

J’aurais aimé ne pas avoir un temps d’attention d’une demi seconde,

Du genre la terre appelé la lune on n’est pas Apollo 11,

Réveille-toi!

Wake up!

Dress-up!

«Boogie le cadran sonne…»

J’aurais aimé qu’on me laisse dans mon rêve où j’étais King Kong

Qu’on me laisse ajouter 5 belles minutes à ma petite somme,

Qu’on me laisse pouvoir coller un peu ma petite blonde,

J’aimerais avoir les poches pleines à craquer de destin,

J’aimerais pouvoir dire que j’ai les poches à moitié vides de chagrin,

J’aimerais avoir les pocket full, les pocket full of sunshine,

J’aimerais que mes poches respectent au moins la loi 101,

J’aimerais avoir le parler soigné,

Mais né chez les franglophones je n’ai pas un beau français,

Je parle en bon français.

Je n’ai pas de mal à m’exprimer mais j’ai du mal à expliquer,

J’aurais aimé ne pas prendre plaisir à me chicaner,

J’aurais aimé, si j’avais pu remettre les pendules à l’heure avant que le clocher sonne,

Mais ding dong, qui sonne? C’est le portier qui cogne.

Puis en fin de compte les si mangent les ‘rais donc…

Les si mangent les ‘rais donc…

 

J’aime crier,

J’aime bondir,

J’aime mentir,

J’aime pas vieillir,

J’aime courir pis laisse-moi donc le faire avec des ciseaux

Je vais jamais m’asseoir,

J’vais peut-être faire le mort,

Pis ça se peut que je rentre tard ce soir si j’pars avec une pille de 100$,

J’aime être le chef des enfants terribles,

Pis garde en tête que j’suis le petit criss en tête de lice selon sept jours,

J’vais continuer même après les rides,

Pis l’amour rend aveugle mais moi j’aime comme un sourd,

 

Mais j’aime,

J’aime pis les si mangent les ‘rais et c’est ça qui comptes.

Lynnda Proulx, Artist

Biographical note

Born in the region of Bas Saint-Laurent, Québec Lynnda lives as a Franco-Ontarian since 2000. Her artistic path from 1992 to now is like a window of fresh air in her daily routine where she can breathe freely and oxygenate her brain along with all the work she does as Professor and Scholar at College La Cité.

Lynnda is an autodidact artist and learns using and testing different techniques and mediums. On demand, her studio at home is open to public.


Artistic approach

« Since 2013, i have created a breach in my daily life, an opening toward a new dimension in order to free the thoughts, good or evil. As it is tracing its road inside me, the adventure of creating with oil paint and the magic of the knives acted as a revelation. I did not know I could express myself with these mediums until one day as an emergency to express a feeling, I took a small painting to let free a piece of my life. Then as I needed to say more, I painted a second one using the same tools expressing the flow inside me. I rather work the texture, forms, in the asbtract way and exploring other mixte mediums using knives and rarely pincels. I let my body, my hands travel on the surface on its own rhythm, I start a painting without a precise idea. Inspired at first by my own emotions, colors and shapes create their own way along the gesture. I am part of the contemporary abstract expressionist movement. »

ARTISTIC TRAINING
(2016-2021) Various Abstract painting courses at Ottawa School of Arts
(2014-2015) Courses supervised by David Jones, Canadian art painter
(2001 à 2004) Sculpture courses with Dawn Dale, Potery, Pastel drawings Ottawa School of Arts et ville de Hull
(1998) Batik Zimbabwe Technic (autodidacte)
(1993-1994) Theater courses théoritical and play UQAR with Dramaturge Miguel Rétamal and Professor Louis Hébert
(1991-sept./déc.)  Puppetteering training in Grenoble, France with André Peter (dir.), Théâtre La Rose

ÉVÉNEMENTS ARTISTIQUES
Performance 24 h/24 arts (Café-Galerie l’Embuscade, Trois-Rivières, 1987-1989), (Rimouski,1996), Pechakucha, Bravo Art at Alpha Gallery, Ottawa (October, 2018), White Water Gallery, North Bay with Bravo Arts (may, 2018).

Solo Exhibition Bluebird Café, Ottawa (2015), Art Galery of UQAR, Rimouski (1996), Bistro l’Anse-aux-coques Sainte-Luce sur mer (1996)/

Group Exhibition CAVMA – Art Gallery of Ottawa, Confluences, (2021), Confluence book by Bravo, (2021), Galerie petite g’art, Gatienau, (2021), Centre Inno@cité of Collège La Cité, Ottawa (2014), WildLife Society, Zomba, Malawi (1999), Regional Museum Bas Saint-Laurent, Rimouski (1997),


Contacts : twitter : @Lynnda Proulx
site : https://lynndaproulx.org/
courriel/mail : Lynnda@theplateau.com et lynnda@lynndaproulx.org

Artiste peintre : mes créations, ma démarche

Coordonnées : twitter : @Lynnda Proulx
site : https://lynndablog.wordpress.com/
courriels/mail :
Lynnda@theplateau.com
Lynnda@lynndaproulx.org

Note biographique

Franco-ontarienne d’adoption depuis 2000 et née au Québec dans le Bas Saint-Laurent, le parcours artistique de Lynnda de 1992 à 2020 représente une fenêtre de fraîcheur dans son quotidien. D’abord créatrice par les mots puis la sculpture de marionnettes géantes, elle emprunte le canevas et l’huile pour s’approprier ses émotions enfermées à double tour et apprivoiser son regard intérieur sur ses réalités altérées. Avec la création visuelle, elle respire à plein poumons et oxygène son cerveau en parallèle à sa vie professionnelle. Pédagogue, chercheure, conférencière et auteure, elle évolue dans le milieu de l’éducation postsecondaire en Outaouais.

Son apprentissage artistique, d’abord autodidacte puis par l’entremise de différents cours, évolue à travers l’application de différentes techniques et de différents médiums. Son atelier à la maison est ouvert sur demande au public. (contacter par courriel)


Ma démarche artistique

Depuis 2013, j’ai créé une brèche dans mon quotidien, telle une ouverture vers le large pour libérer le souffle émotif trop longtemps emprisonné. La création avec la peinture à l’huile et la magie des spatules représentent un moyen d’exprimer l’urgence de dire, ce qui n’était pas nommable pouvait être exprimé en couleurs et par le mouvement. Avoir besoin de laisser tomber les masques m’a conduit à l’emprunt de ces outils de création pour libérer une émotion et la transformer en liberté.

En atelier, je travaille avec l’huile et ses différents médiums dont la cire froide, à l’aide de spatules surtout, mais aussi des chiffons et avec mes doigts, glissant sur le canevas comme des pinceaux, couche par couche. Je peins sur différentes grandeurs de canevas selon le projet créatif à exprimer. Être humain extrasensible, je pars de mes images intérieures, mes rêves, mes visions, ma trame traumatique pour raconter mes histoires, pour libérer mes émotions, et les appliquer sur la surface encore vierge. La création me sert de matériaux de construction ou de reconstruction pour donner un meilleur sens à qui je suis, qui je deviens, ce que je ressens. Les couleurs, les textures, la lumière naturelle du matin, le geste dans les différentes couches successives, représentent chaque parcours de ma vie et laisse la trace de mon être. J’explore les formes, l’Art abstrait, le figuratif et les techniques mixtes pour faire ressortir tant ma part d’ombre que mes éclats lumineux.

Ainsi, de l’intérieur vers l’extérieur, mon art devient un carrefour qui me dirige vers la direction à suivre. Sur le canevas cohabitent le sombre et la lumière, oxymore visuel, alliant en juxtaposition les contrastes entre réalité, réalité du rêve diurne et le nocturne. Je peux laisser sortir ma part d’ombre pour la raconter, l’apprivoiser et l’accepter par sa mise en lumière puisqu’elle est sortie sur le canevas. Un parcours de pratique qui exprime mes différentes réalités altérées vécues et enfin libres de vivre.

Je m’inscris d’abord dans un courant expressionniste abstrait contemporain tout en continuant d’explorer d’autres grands courants artistiques tels l’expressionnisme figuratif et l’impressionnisme européen. Je m’inspire des parcours de quelques artistes européens et américains dont la peintre de l’Ouest canadien, Emily CARR, pour son courage d’emprunter une carrière où peu ou pas de femmes étaient admises, son originalité et ses sujets d’études anthroppologiques sur la nature et les autochtones canadiens. Willem de KOONING, Wolf KAHN et  notamment Paul KLEE figurent parmi les peintres qui nourrissent mon imaginaire.

FORMATION ARTISTIQUE

(2019-2020) Cours ; Expressionnisme abstrait avec Andrea Mossop,  Cire froide, style G7 – Anna Krak-Kepka, David Kearn, École d’Arts d’Ottawa – Shenkman, Orleans.

(2016-2018) Formation de base – acrylique enseignée par Sylvie Pilon et Mixmédias enseigné par Jo Mignot et CALACS d »Ottawa

(2014-2015) Cours libres supervisés par David Jones, artiste peintre canadien

(2001 à 2004) Cours de sculpture avec Dawn Dale, cours céramiques et dessins Ottawa School of Arts et ville de Hull/(1998) Techniques de batik du Zimbabwe (autodidacte)/(1993-1994) cours de théâtre théorie et jeux UQAR avec Professeur Louis Hébert et Dramaturge Miguel Rétamal/(1991-sept./déc.) stage de marionnettiste, Théâtre La rose, Grenoble, France, André Peter (dir.)

ÉVÉNEMENTS ARTISTIQUES

Ateliers de marionnettes
École de langue française de Western Ontario à Trois-Pistoles, Qc (1992-1993)
Activités Loisirs de la ville de Rimouski, Qc (1994)

Performance
24 h/24 arts (Café-Galerie l’Embuscade, Trois-Rivières, 1987-1989), (Rimouski,1996)
Théâtre La Rose, Grenoble, France (1991)
Théâtre itinérant des marionnettes du monde, Rimouski (1992-1995)

Exposition solo
Bluebird Café, Ottawa (2015) / Galerie de l’UQAR, Rimouski (1996) / Bistro l’Anse-aux-coques, Sainte-Luce sur mer (1996)

Exposition de groupe
Galerie d’art d’Ottawa, Ottawa 2021/ Galerie de la petite G’art, Gatineau, 2021/ Pecha Kucha, Galerie Alpha, Ottawa, 2019/ White Water Gallery, North Bay, 2018/ Arts-au-parc, Val-des-bois, 2018/ Centre Innov@cité du Collège La Cité, Ottawa, 2014-2015/ Festival Franco-Ontarien, Ottawa, (2015)/ Musée régional du Bas Saint-Laurent, Rimouski, 1997/ Wild Life Society, Zomba, Malawi, 1999